« Et nous devînmes infranchissables ! »

Composition pour « Et nous devînmes infranchissables » Musique Willie Schwartz/Texte Valentine Cohen/ Crédit photo ©Jeanette Gregori

 

Spectacle de et par Valentine Cohen

 

Note d’intention:

Dénoncer les horreurs , lister les causes, relier les 1000 et 1 couleurs des 1000 et 1 colères…. Mais.

Accepter de poétiser le monde, le danser , le chanter…

« Et nous devînmes infranchissables !  » veut parler de la nuit des origines, des fractales, et des traces indélébiles de l’enfance, des maîtres de guerre et des lois qui transcendent. Conçue comme le montage d’un film, la dramaturgie téléscope le temps du réel. A la fois joyeux et dur, le propos est pétri de l’essence paradoxale d’un être humain en quête de sens. La vidéo est un allié joueur dialoguant avec l’etre humain.

« Comment être conscient de son esclavage pour en devenir le maître…. »

 

photos solo Mata- Célébration Val 09

 

Une femme, échantillon humain, s’engage, avec ses doubles dont
les spectateurs font partie, dans une célébration du questionnement, afin d’atteindre à nouveau la lumière.
Traverser l’obscurité. Renaître.
Les questions cognent pour accompagner cette renaissance individuelle et collective. 

Résidence de recherche Solo Mata/ Célébration Valentine Cohenphotos solo Mata- Célébration Val 05

 

« C’est une « femme-Moïse », transformée par un besoin impératif de vivre plus haut, plus plein.  Une quête de sens qui prend son expérience personnelle de vie sur la terre comme base d’exploration du réel. Quelles sont les lois qui la fondent ? Celles qui l’agissent malgré elle?  Celles de ses méandres ? De l’Histoire ? De la famille? Du dedans/dehors ?  La violence et la joie, chevillées au corps, la voici plongée dans une introspection organique et émotionnelle qui, par contagion, efface les frontières scène /salle.

Par une sorte de voie négative, voyant, narrant, revivant le chemin de ses illusions (la drogue, les schémas d’amour abusif, le flirt schizophrénique), elle traverse le fleuve du chaos, le sien mais aussi celui dans lequel le monde est absolument plongé (avidité, exclusion, fatuité, mépris de l’humain, souveraineté du profit, du pouvoir). Mise en abîme du micro et du macrocosme, elle plonge au fond du monde pour en remonter, jusqu’à l’aube, l’humain sur son dos, et accéder à une joie liée à la majesté de la vie, lorsque la vérité, la lucidité ne sont pas refusées.
Car au delà du constat, cette femme se fait et nous fait une proposition d’engagement ; sa musculature psychique est vigoureuse et génératrice de
«pleine-vie ».

 

Extraits:

Vas-tu au théâtre pour te stimuler sexuellement ?

Comment mettons-nous fin au racisme, à la violence ? aux systèmes autoritaires ?

Comment agissons-nous ?

Sommes-nous courageux ? Est-ce que j’arrive à être courageuse ? A faire ce que je veux faire ? A aimer ce que je veux aimer ?

Comment faire un théâtre d’amour, d’amour maintenant ?

Avons-nous vraiment le temps de nous poser toutes ces questions ?”

DATES A VENIR :

Le 13 Juin 2021 à 18h – Avant-Première d’Avignon lors d’une journée de rencontre intercollège organisée par MC2A au QG de Mata-Malam, 3 chemin Peyrefaure, 33710 Samonac. Pour vous inscrire cliquez sur le lien : formulaire d’inscription

Le 30 Juin à 19h – Avant-Première d’Avignon pour clôturer le temps fort l’Art-Matrice, en coproduction avec MC2A au Centre d’animation Grand-Parc, 36 rue Robert Schuman, 33300 Bordeaux.

Du 7 au 31 Juillet 2021 – Relâches les lundis 12 / 19 / 26 Juillet – Festival d’Avignon au Théâtre des Vents, 63 rue Guillaume Puy, 84000, Avignon

DATES DES REPRESENTATIONS LES PLUS RECENTES :

12, 13 et 14 Février 2020 au Théâtre le Cerisier à Bordeaux

15 juin 2020 – festival d’Aurillac

Plus de photos du spectacle ici :


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/31/d561703047/htdocs/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252