Sortir de l’imPass Festival Induction 4ème édition reporté

Donc on « reporte » le festival Induction.

A savoir, on ne veut pas majoritairement contrôler les spectateurs ni les artistes et techniciens.

On ne veut pas de gendarmes qui contrôlent alors que eux mêmes ne sont pas obligés d’avoir ce Pass sanitaire ( une des aberrations supplémentaires de notre absurdistan)

On ne veut pas avaler des couleuvres, sous prétexte que ce n est pas si grave alors que ces mêmes avalées de couleuvres mènent aux injustices bien plus graves qui se pratiquent de par le monde.

Nous voulons prendre le temps de nous réunir et de décider de la suite plutôt que de se parler entre 2 portes de ce mois d’août où certains sont en famille, en vacances, à l étranger, ou d’autres tentent de travailler d’arrache pied, d’autres de faire comme si de rien n était, affichant leurs festivals sans dire un mot sur les mesures. Ni pour, ni contre bien au contraire…

Nous sommes désolés de ne pas nous retrouver pour fêter la pensée avec tous les artistes qui étaient programmés et tous les spectateurs, tous les autres citoyens, toutes les institutions qui nous soutiennent dans notre ligne de culture inclusive, culture pour tous, éducation populaire ; nous sommes perplexes et freinons pour penser et agir au mieux.

Auraient été présents comme artistes et auteurs Mercedes Sanz, Ornella Mamba, Jean-Michel Achiary, Alain Larribet, Juliette Andréa, Claire Ruppli, Marie-Charlotte Biais, Franck Guilbert, Nathalie Marcoux, Jean Bofane, Fanette Vander, Philippe Tancelin, Charline Langlet, Hugo Schnitzler, Loïc Labaste, Capucine Derval, Juliette Dumas, Antoine Basler, Tony Mamba, Albertine Itela, Mario Biagini, Agnieszka Kazimierska, Eric Delphin Kwegoue, Marie Mercadal…

Un petit (grand) mot pour vous expliquer le report :

   Trés chères ami.e.s, 

 Après moult discussions avec les membres de Mata-Malam, bureau, membres actifs, une réunion exceptionnelle a été tenue et décidé, au vu des dernières mesures du Pass sanitaire de reporter le festival Induction ; dans cette période estivale, il a été délicat de nous joindre et rejoindre.
 Nous n'avons pas pris cette décision de gaieté de cœur mais nous avons tenu à honorer l'état d'esprit de culture inclusive, culture pour tous, éducation populaire et valeurs de non-discrimination qui sont les socles du festival. Induction pour induire une pensée qui tient debout.

D'une part, les bénévoles impliqués depuis 3 ans, se refusaient à contrôler le Pass, ce qui, pour moi, directrice artistique, était bien légitime.
D'autre part, nous avons effectué résidences et stages sur le lieu de Mata-Malam et en Gironde durant l 'été, notamment avec beaucoup de jeunes entre 14 et 26 ans ; pour les mineurs, en lien avec certains accompagnants enseignants, nous sommes également face au dilemme de ne pas savoir ce qu'il en sera du contrôle ou pas après le 31 août. Des enseignants nous signalant qu’ils refuseront de contrôler les jeunes pour le festival, nous ne pouvons évidemment pas envisager de les exclure.
Enfin, des artistes, venant d'autres départements et régions refusent de faire un test ou de se faire vacciner pour prendre leurs trains ; d'autres, bien sûr, revendiquent la nécessité de rencontrer le public et de jouer et ne pas perdre non plus économiquement des cachets après un an et demi difficile professionnellement.

Dans un souci de cohésion sociale, enfin, nous voulons prendre le temps de réfléchir et non de bâcler une décision alors qu'il n'y a pas de volonté commune de maintenir le festival dans ces conditions ; en revanche, malgré les différentes opinions, un consensus a été atteint quant au report.
Nous devons nous retrouver lundi 23 août par zoom afin de décider du report et des possibilités selon l'ensemble des artistes et techniciens ainsi que du moment qui va nous sembler le plus opportun.... et , encore une fois, prendre le temps de réfléchir plutôt que de se précipiter par injonction économique pour ne pas perdre un kopeck....mais à quel prix ?
  
 Il s'est en tout cas avéré au-dessus de nos forces éthiques et morales de refuser l'entrée (et de nous voir transformer contrôleurs) à qui que ce soit pourvu qu'il respecte nos valeurs, nos équipes et le reste du public.
 Ce transfert des responsabilités de la part des pouvoirs publics sur les cafetiers, restaurateurs, cinémas, producteurs de spectacles et autres lieux accueillant du public nous aberre et nous apparaît pernicieux, créant une ambiance délétère, montant les gens les uns contre les autres et provoquant une polarisation du débat sur les bonnes méthodes pour vaincre l'épidémie. Nous ne souhaitons pas rentrer dans des débats et un manichéisme pro-vax/anti-vax car comme dans tout collectif, les opinions sont diverses à ce sujet. Nous sommes en revanche d'accord pour dénoncer une méthode coercitive contre-productive.
Car si combattre la maladie est une évidence, le chemin emprunté ici ne l'est pas. D'autant plus, que le corps de gendarmerie n 'est pas soumis au Pass Sanitaire qu’ils doivent faire appliquer(!!!)

Tout le travail sur le terrain qui devait se faire en amont, à savoir résidences, répétitions, stages avec de jeunes aquitains en Haute Gironde ou à Bordeaux, tout cela a eu lieu et se poursuit encore la semaine prochaine (stage vidéo théâtre avec des 14-20 ans) et le travail sera présenté ultérieurement mais aussi, pour le travail vidéo, projeté dans des cinémas blayais et bordelais.
 Nous sommes vraiment désolées mais ce n 'est pas nous qui imposons ce report mais la situation ; nous voulons que ce soit partie remise en nous offrant le temps d'inventer nos alternatives d'ici, nous l'espérons, la fin 2021 ou le 1er trimestre 22.

Si vous avez besoin d’échanger n’hésitez pas à nous écrire ou nous envoyer vos questions à : matamalam@matamalam.org ou sur les réseaux sociaux.

 En attendant de se retrouver pour s’enrichir de belles pensées ! 
   

Le Festival Induction ça aurait été (et ça sera) :


La 4ème édition du Festival Induction aura lieu les 3, 4 et 5 Septembre 2021 à Samonac, avec toutes les mesures sanitaires requises afin de garantir la sécurité de tous. Avant-première le 2 septembre au Cinéma LE ZOETROPE de Blaye.


L’édito du Festival…

Le Festival INDUCTION aura bien lieu les 3, 4 et 5 Septembre à Samonac !
Avant-première le 2, au Cinéma LE ZOETROPE de Blaye.
Et oui ! On se retrouve ! Spectateurs,trices, acteurs,trices, danseurs,seuses, auteurs, trices, réalisateurs,trices, toutes générations et pays réunis, allons mettre nos questions, désirs et gestes artistiques, poétiques, politiques dans le chaudron magique de cette Rencontre Post Traumatique Enigmatique et Invitante à régénérer le sens de nos vie ! Le Nous permet la joie qui déboulonne les pensées périmées et renforce nos conscience et confiance collectives.

Avec vigueur et tendresse, l’INDUCTION se poursuit avec, toujours, des artistes très engageants. Nous aurons une mosaïque représentante d’un monde multi-culturel et où apparaissent, dans tout l’espace qui leur est légitime, nos diversités de sexes, de cultures, de générations.

*Ouf ! On respire et c’est bon ! Nos poumons sont contents et la Nature avec eux !

 

Quelques articles, infos, moments sur les précédentes éditions…
Teaser du Festival

« Des paroles qui raisonnent »

Induction 1ère édition

Induction dans le Sud Ouest

 

 

Dossier de presse


Warning: sizeof(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/31/d561703047/htdocs/wp-content/plugins/wp-mystat/lib/mystat.class.php on line 1252